Connu pour ses grandes grappes de fleurs blanches, l’hydrangea Bobo est considéré comme un nain, atteignant seulement 3 pieds de haut avec une étendue similaire. Avec l’élagage, il peut être encore plus compact. Bien que commercialisée sous le nom de « Bobo hortensia », la taxonomie de cette plante est en réalité Hortensia paniculata ‘Ilvobo.’ C’est-à-dire qu’Ilvobo est le vrai nom du cultivar, pas Bobo. C’est un arbuste à feuilles caduques qui convient à une variété d’utilisations paysagères.

Fleurs et feuillage

On dit que Bobo est l’un des hortensias « panicules », dont les fleurs sont groupées en panicules, ou grandes têtes florales composées de multiples branches. En effet, les capitules floraux attrayants et prolifiques sont l’un des deux principaux arguments de vente des hortensias Bobo, l’autre étant leur taille compacte; leur feuillage a peu d’intérêt. Si vous cultivez plusieurs Bobos, vous aurez assez de fleurs pour justifier de couper une tête de fleur ici et là pour être amené à l’intérieur comme décoration de table. Les panicules atteignent au moins 5 pouces de longueur. Leur forme est pyramidale.

Les sépales des capitules sont blancs lorsqu’ils s’ouvrent pour la première fois au milieu de l’été, mais leur couleur s’efface un peu au cours de l’été. Cependant, un peu de rose commence à apparaître dans les sépales à la mi-août. Ce soupçon de rose s’intensifie en automne.

Bobo n’est pas un de ces hortensias dont la couleur florale dépend des caractéristiques de son sol. Sa couleur est ce qu’elle est, quel que soit le pH du sol. Si vous voulez pouvoir manipuler la couleur de vos hortensias, vous voulez pousser H. macrophylla, ne pas H. paniculata.

Besoins croissants

Choisissez un endroit où le sol peut être maintenu modérément humide mais se draine bien et où le buisson sera en plein soleil à mi-ombre. Un sol avec des quantités généreuses d’humus donne les meilleurs résultats. Les zones de rusticité suggérées par l’USDA pour les hortensias Bobo sont comprises entre 3 et 9.

Taille et fertilisation

Ces arbustes fleurissent sur du bois neuf. Par conséquent, vous devriez les tailler à la fin de l’hiver ou au début du printemps. L’un des avantages des arbustes qui fleurissent sur du bois neuf est que vous n’avez pas à vous soucier de la mort des boutons floraux lors d’un hiver rigoureux.

Vous pouvez fertiliser les hortensias Bobo au début du printemps. Les producteurs appliquent généralement un engrais à libération lente.

On dit que Bobo a des tiges fortes, mais ne mettez pas trop d’actions dans cette revendication. Il tombera après une bonne pluie, comme n’importe quel autre hortensia. C’est parce que l’eau de pluie s’accumule dans ces énormes panicules. Le poids est trop élevé, peu importe ce que les catalogues de jardinage vous disent. Bien sûr, vous pouvez simplement en extraire l’eau plus tard (ou simplement attendre qu’ils sèchent) pour les redresser. Mais si cela vous dérange, vous pouvez planter vos arbustes pour les maintenir debout lorsqu’ils sont mouillés.

Autres sortes d’hortensias paniculaires

Bobo n’est pas le seul type d’hydrangea paniculaire. En fait, il existe au moins deux autres types beaucoup mieux connus. Ce sont les « Limelight », nommées pour la couleur chartreuse de ses sépales, et PeeGee, parfois appelées « l’hortensia arboricole » car elles peuvent atteindre une très grande hauteur. Un autre groupe important d’hortensias est le macrophylla (bigleaf), communément appelé hortensia « boule de neige », ainsi que le populaire hortensias grimpants et chênes gris.

Utilisations dans l’aménagement paysager

En raison de leur taille compacte, les hortensias Bobo constituent un excellent choix pour les petits chantiers et les espaces restreints. De même, ils vont bien pousser dans des conteneurs. Parmi les autres utilisations courantes de l’hydrangea Bobo, on peut citer la plantation dans un jardin boisé ou la création d’une haie basse, par exemple lorsque vous souhaitez casser la verticalité d’une clôture sans la masquer totalement.