Un magnolia est une excellente option lorsque vous recherchez l’arbre parfait qui vous met en scène. Et tandis que les variétés de magnolia standard peuvent atteindre 80 pieds de hauteur, plusieurs cultivars plus petits atteignent une hauteur maximale de 20 pieds. Cela signifie qu’un magnolia cultivé dans un récipient ou un pot peut éclairer même un petit espace et qu’il peut être déplacé pour répondre à vos besoins (et à ceux de votre arbre).

Choisir un conteneur

La première considération lors de la croissance d’un magnolia dans un conteneur est le conteneur lui-même. Si vous souhaitez conserver votre arbre dans un pot de façon permanente, vous voudrez planter votre jeune arbre dans un pot plusieurs fois plus gros que la motte de l’arbre. Même les petites magnolias veulent devenir grandes, leurs racines ont donc besoin d’espace. Rappelez-vous simplement que le conteneur peut avoir besoin d’être déplacé et doit donc pouvoir être géré en taille et en poids. Si vous pensez que vous déplacerez fréquemment l’arbre, installez votre conteneur sur un chariot ou un chariot avant d’ajouter le sol.

Choisir un arbre

Ensuite, réfléchissez au cultivar à acheter. Les magnolias peuvent être à feuilles persistantes ou à feuilles caduques et, bien sûr, votre climat sera un facteur très important. Assurez-vous donc de demander à votre pépinière locale quels types de plantes poussent avec succès chez vous. Les variétés à port relativement compact conviennent mieux à la culture en conteneur. Quelques-uns à considérer comprennent:

  • Nounours magnolia du sud
  • Rose Marie Magnolia
  • Magnolia tulipe noire

La taille de ces cultivars varie de 12 à 20 pieds et de 8 à 12 pieds de large. Rappelez-vous que la plantation dans des conteneurs peut vous donner une flexibilité en termes de température. En d’autres termes, vous pourrez peut-être passer l’hiver dans votre magnolia si votre climat est plus froid.

Besoins de sol et d’arrosage

Malgré leur apparence élégante et gracieuse, les magnolias sont assez robustes, mais ils ont besoin de la terre, de la lumière et des conditions d’humidité adéquates pour prospérer.

Plus important encore, vous voudrez vous assurer que votre conteneur est suffisamment drainé. Des éclats de pot, des roches ou de la mousse à la base du pot permettront à l’eau de filtrer et aux racines d’avoir suffisamment d’air. En règle générale, les magnolias préfèrent les sols légèrement acides à neutres, mais cela peut varier en fonction du type d’arbre. Vérifiez donc auprès de votre pépinière lorsque vous achetez votre arbre.

Modifiez le sol avec du compost et, si vous le souhaitez, ajoutez un peu de mousse de tourbe ou de sable pour maintenir le bon équilibre d’humidité. Enfin, laissez 2 à 4 pouces en haut du pot pour les copeaux de bois ou un autre type de paillis. Cette couche supérieure organique est importante pour retenir l’humidité. Ne sautez pas cette étape.

Arrosez plusieurs fois par semaine pendant les premiers mois – ou autant que le sol a besoin de rester humide sans être mouillé. Une façon de déterminer le niveau d’humidité approprié consiste à enfoncer un mince pieu ou un tournevis dans le sol. Il devrait y aller facilement. si c’est difficile à pousser, votre magnolia a besoin de plus d’eau. Votre arbre devrait nécessiter moins d’eau quand il est neuf et moins après son établissement.

Combien de soleil?

La facilité de réglage de l’exposition au soleil de votre plante est peut-être le meilleur avantage de la plantation en conteneurs. Les magnolias agissent mieux en plein soleil ou à mi-ombre, alors n’hésitez pas à ajuster son exposition en fonction de la lumière et des conditions de température. Si vous trouvez que votre arbre dépérit dans un endroit particulièrement chaud, déplacez-le dans un endroit plus ombragé, mais en général, les magnolias fleurissent à merveille au soleil.