À première vue, les revêtements de sol en bambou et en bois dur peuvent sembler être fondamentalement la même chose. Et, en fait, ils sont souvent regroupés dans un sol « en bois massif ». Ils ont le même aspect et la même texture. Ils sont tous deux disponibles en planches massives de 3/4 de pouce d’épaisseur et en versions techniques. Mais parmi ces similitudes, il existe certaines différences clés qui distinguent ces deux choix de revêtements de sol.

Un seul est vraiment en bois

Bien qu’il soit communément associé à un plancher de bois franc, le bambou n’est pas en réalité un bois; c’est une herbe ligneuse. Il pousse beaucoup plus vite que le bois dur et a une structure cellulaire différente. Le bambou pousse dans les zones tropicales à fortes précipitations et même dans les marécages. Vous pensez peut-être que cela rend les revêtements de sol en bambou imperméables à l’eau, mais ce n’est pas le cas. Le bambou non scellé peut être décoloré et endommagé par l’eau, tout comme le bois dur.

Les planchers de bois franc sont effectivement en bois, mais ils ne sont pas tous durs, à proprement parler. Le vrai bois dur provient d’arbres qui poussent à partir de graines d’angiospermes. Ceux-ci incluent des espèces populaires telles que le chêne, l’érable, la cerise, l’hickory et le noyer, parmi beaucoup d’autres. Certains revêtements de sol en bois franc sont fabriqués avec des essences de résineux, telles que le pin et le sapin de Douglas. Les arbres résineux poussent à partir de graines de gymnospermes.

Rapport de dureté du bambou et du bois

Le bois est généralement évalué pour sa dureté par un test appelé test de dureté de Janka. Cela implique de presser une bille d’acier dans le bois et de mesurer la profondeur de pénétration de la bille dans le bois. Le même test peut être utilisé sur du bambou bien que ce ne soit pas vraiment du bois.

À son état naturel non traité, le bambou est relativement dur par rapport à la plupart des revêtements de sol en bois. Cependant, le bambou plus foncé a tendance à être moins durable. C’est parce que l’obscurité est atteinte par un processus appelé carbonisation. Ceci est réalisé en plaçant le bambou sous une chaleur et une pression extrêmes, ce qui provoque un changement de couleur mais affaiblit également le matériau.

En général, le bambou carbonisé a un indice de dureté Janka de 1 000 à 1 100, tandis que le bambou à l’état naturel se situe entre 1 300 et 1 400. Cela dépendra dans une certaine mesure du processus utilisé pour fabriquer le matériau et de la quantité de carbonisation appliquée. Le bambou plus foncé est presque toujours plus mou.

La dureté des revêtements de sol en bois réels varie considérablement. La dureté Janka varie de 600 à 900 pour le pin et le sapin, tandis que pour le noyer supérieur et le teck brésilien, la limite supérieure peut atteindre 2 500 à 3 500. Parmi les essences de feuillus les plus courantes, le chêne rouge compte 1 220 personnes, l’érable dur en représente 1 450 et le cerisier 950 sur l’échelle de Janka.

Différences d’apparence

Avec le bois dur, vous avez le choix entre plusieurs essences et chacune a sa propre apparence, son toucher et ses motifs de grain. Cela est aggravé par le fait que différentes coupes produisent également différents niveaux de consistance du grain. Enfin, vous avez également différentes qualités, ce qui aboutira souvent à des pièces congruentes ou disparates.
De ce fait, le bois franc vous laisse beaucoup plus de liberté pour choisir exactement le look que vous souhaitez. Vous pouvez choisir parmi une variété d’espèces et d’options et trouver quelque chose qui correspondra parfaitement au style de votre environnement.

L’aspect le plus distinctif du bambou réside dans sa construction, qui peut être de trois types. Grain vertical Le bambou est créé avec de minces bandes de bambou collées ensemble, ce qui lui donne un aspect rayé. Grain plat Le bambou est fait de fines couches plates de bambou collées ensemble, semblables au contreplaqué. Échoué le bambou est constitué de fibres de bambou liées à la résine; cela a un look très varié de matériel déchiqueté.

Prix ​​des planchers de bois et de bambou

Les planchers de bois franc coûtent entre 3 et 5 $ le pied carré pour les matériaux standard. Les feuillus plus exotiques peuvent coûter plus de 10 $ par pied carré. Les revêtements de sol en bambou coûtent entre 2 et 5 $ le pied carré. Vous pouvez parfois le trouver moins cher, mais avec un matériau moins cher, vous courez le risque d’avoir un sol de mauvaise qualité.

Préoccupations environnementales avec le bois franc et le bambou

Le bambou a beaucoup attiré l’attention en tant que matériau de construction incroyablement écologique et respectueux de l’environnement. En effet, les tiges de bambou peuvent pousser très rapidement. certains types atteignent leur taille maximale en seulement 3 à 5 ans. De plus, lors de la récolte, les racines n’ont pas besoin d’être coupées, elles peuvent donc continuer à pousser sans qu’il soit nécessaire de replanter. Le bambou est également entièrement naturel, peut être recyclé et est biodégradable.

Cependant, le bambou présente également des inconvénients pour l’environnement. Il est généralement cultivé en Asie du Sud-Est et nécessite par conséquent une dépense d’énergie importante pour se rendre à certains endroits. Il est également plus difficile d’intégrer du bambou dans les revêtements de sol que de préparer des bûches de bois avant de les utiliser, ce qui se traduit par une augmentation des dépenses en CO2 et de l’impact environnemental.

Par rapport au bambou, un bois dur peut prendre plus de 20 ans pour atteindre sa pleine maturité et être prêt à être récolté. Cela signifie que la régénération des matériaux utilisés prend beaucoup plus de temps. Cependant, le fait que les arbres mettent beaucoup plus de temps à pousser est compensé par le fait qu’ils rendent beaucoup plus de matériel disponible au moment de la récolte. Dans le même temps, ils ne doivent être coupés qu’une fois tous les 20 ans, de sorte que moins d’énergie est consacrée à la récolte. Les arbres peuvent également pousser dans une plus grande variété de régions, ce qui permet au bois d’être plus facilement obtenu auprès d’usines locales.

Résistance à l’humidité

Les planchers en bambou et en bois dur peuvent être endommagés par l’humidité, comme l’eau stagnante et la vapeur d’eau. Le bambou est généralement présenté comme étant légèrement plus résistant à l’humidité et même à la moisissure, mais les différences sont négligeables et essentiellement dénuées de sens. Si vous ne terminez pas correctement l’un ou l’autre type de revêtement de sol, il se décolorera à la fois avec l’humidité et l’exposition au soleil, et il sera extrêmement vulnérable aux taches.

Quoi qu’il en soit, si l’environnement est suffisamment humide pour favoriser la croissance de moisissures, il en résultera des dommages pour votre revêtement de sol, qu’il soit fini ou non, en bambou ou en bois dur. C’est pourquoi le bois dur et le bambou ne sont pas recommandés pour les applications en sous-sol.

Problèmes de contrôle de la qualité

Les revêtements de sol en bois franc sont évalués pour leur taille, leur forme, leur teneur en humidité, leur régularité, leur couleur uniforme et la prévalence des caractéristiques trouvées à leur surface. Les notations sont attribuées par plusieurs organisations indépendantes, notamment la National Oak Floor Manufacturers Association. Cela signifie que vous pouvez évaluer la qualité relative de tout matériau de revêtement de sol en bois que vous achetez.

Le bambou, pour diverses raisons, n’est actuellement pas classé (de manière officielle) comme garant de la qualité, de la provenance ou de la cohérence du produit. Pour cette raison, vous ne savez jamais exactement ce que vous obtiendrez lorsque vous achetez ces matériaux. Vous ne pouvez pas non plus savoir s’ils ont été obtenus de manière respectueuse de la société et de l’environnement. Par conséquent, la meilleure approche consiste à travailler avec un revendeur ou un fabricant réputé, qui a fait ses preuves en matière de pratiques ou de sources durables et de produits de haute qualité.