Vue d’ensemble:

Angelica a beaucoup à offrir au jardinier aux herbes. Sa hauteur imposante peut ajouter une toile de fond élégante au paysage, et pratiquement chaque partie de celui-ci est comestible. Envisagez d’ajouter cette belle herbe à la conception de votre jardin.

Nom latin:

Angelica Umbelliferae (il existe plus de 30 variétés différentes d’angéliques, selon l’endroit où vous vivez)

Nom commun:

Angelica, céleri sauvage

Zone de rusticité USDA:

Hardy à la zone 3

Exposition:

Ombre légère, peut tolérer le plein soleil avec un paillage approprié.

Récolte:

De la racine à la fleur, tout cela est utile. Angelica a beaucoup à offrir, des feuilles fraîches naturellement aromatiques aux bonbons fabriqués à partir des tiges.

Les usages:

 

Feuille -Les feuilles sèches ou fraîches sont transformées en thé pour le rhume et réduire les gaz. Ils sentent si bon, qu’ils peuvent être utilisés comme assainisseur d’air. En médecine, les feuilles d’angélique sont utilisées pour lutter contre le rhume et sont censées aider à prévenir le mal des transports. J’y infuserais de l’eau fraîche et froide si je voulais essayer ce remède.

Tige – Les tiges sont réellement confites! Après avoir épluché les tiges (j’ai trouvé des recettes qui disent de peler à l’état brut et d’autres qui disent de bouillir en premier), utilisez ma recette pour le gingembre cristallisé. Si vous en avez déjà mangé, partagez votre expérience.

La graine – On dit que brûler la graine rafraîchit une pièce. Les graines sont également mélangées à des tiges et utilisées pour aromatiser des boissons alcoolisées.

Root – Au printemps, si l’on coupe la couronne d’angélique, une substance gommeuse est libérée. Cela peut remplacer un fixatif dans le pot-pourri.